La Saint Martin fait l’Oie Au Vieux Moulin de Lauterbourg

Bredele Challenge 2017 : Carola et les Chefs d’Alsace se mobilisent au profit du Secours Populaire
7 novembre 2017
13 500€ pour les enfants d’ici et d’ailleurs
16 novembre 2017
 

A la Saint Martin (11 novembre) on mange de l’oie. La Martinsgansessen est une tradition culinaire rhénane qui remonte au Moyen Âge. Au Vieux Moulin à Lauterbourg, ville frontière, le Chef Eric Laghi l’a fait sienne en mettant l’oie de la saint Martin à l’honneur sur sa carte durant trois semaines.

La Martinsgans du Vieux Moulin se partage à 3 ou 4. Cette oie issue d’un élevage alsacien, arrive sur table entière, rôtie et farcie, accompagnée de choux rouge et chou vert au oignon et lard, quenelle de pomme de terre (Grumbeereknepfle), quenelle de pain (Brotknepfle) ; pomme aux airelles et châtaignes. Votre menu de la Saint Martin se termine avec un dessert, le tout au prix de 45€ par personne.

Pourquoi une oie à la St. Martin ?

Les origines sont multiples. On raconte que la population de Tours souhaitait voir Saint Martin, un homme qui rayonnait par son ascétisme et sa modestie devenir évêque de la ville. Ce dernier se considérant indigne d’un tel honneur et se serait donc caché parmi les oies. Néanmoins, les oies firent un tel vacarme que Martin fut découvert et nommé évêque. Cette nomination fut célébrée par un dîner autour de l’oie et Martin considéré comme le saint patron des producteurs d’oie, cela en date du 11 novembre.

D’autres rattachent la légende à une tradition médiévale, où la Saint Martin était la date à laquelle les paysans devaient solder leurs dettes à leur journaliers. Le paiement s'effectuait essentiellement en nature et il s’agissait souvent d’une oie, elle fut qualifiée d’oie de la Saint-Martin. Des festivités étaient organisées en cette journée où l'oie constituait naturellement la base de repas de fête.

La St Martin, c’est également l’occasion de découvrir ou redécouvrir Lauterbourg et ses traditions. Venez en famille participer au défilé théâtralisé, où l’on conte l’histoire de ce personnage légendaire par des jeux de lumières et de costumes. Pour clôturer cette coutûme pluriséculaire, les participants et curieux sont conviés à partir de 18h pour une dégustation de la célèbre oie farcie Au Vieux Moulin.

Pour retrouver l’esprit des fêtes d’antan, appelez vite le Vieux Moulin à Lauterbourg et réservez votre Martinsgansesse.


Chef Eric Laghi - Au Vieux Moulin à Lauterbourg


Restaurant Au Vieux Moulin Lauterbourg

www.au-vieux-moulin.fr